Mairie de Le Val => Candidats élections 2014

C’est le temps des promesses, les élections municipales 2014 approchent !

Tous les candidats sont prêts, ils sont à votre écoute, c’est le moment d’en profiter parce que dans 3 mois il faudra encore attendre la prochaine élection pour encore espérer être entendu.

Aucun des candidats ne prendra un engagement juridique de devoir tenir ses promesses, je ne comprends pas pourquoi ils ne nous promettent pas plus, puisque dans tout les cas, une fois qu’il sera sera assis sur le trône il fera comme tout les précédents (tout ce qu’il veut sans tenir compte des électeurs).

Commençons par le pire des candidats « Jean-Pierre Siau » un bon petit gars de la ville qui n’a aucune notion d’une commune rurale (voir mon article précédent)

A quelques mois des élections il se déclare en opposition du maire actuel et nous propose juste de poursuivre ce qu’il a fait, avec une belle communication on peut tout faire…

Ce brave Jean-Pierre Siau à tout simplement mené une politique anti-agricole qui dans mon cas s’est retrouvé dans le Var Matin avec pour titre « Un maraicher Bio se bat pour travailler »

Il ose promettre le développement du Val après avoir tout mis en œuvre pour faire échouer mon installation agricole, libre à vous de juger…

Pour les autres candidats il est difficile de pouvoir m’exprimer d’une façon aussi certaine que pour Jean-Pierre Siau, mais je remarque que aucun des candidats ne possèdent un programme financier sérieux avec des chiffres concrets.

Ce qui veut dire que les taxes locales à payer pour une maison resteront de l’ordre 2000 euros (habitation + foncier) chaque année pour faire vivre les promesses non tenues de 2014 !

Je pense aux retraités modestes, après une vie de travail, comment font t’ils pour payer autant et recevoir autant de déceptions ?

Finalement le candidat idéal n’est pas celui qui donnera un feu d’artifice de plus l’été mais bien celui qui fera baisser les impôts, c’est ça « Bien Vivre au Val Tous Ensemble ».

C’est donc le contraire de tous ceux qui se présente en 2014, ils n’envisagent même pas de proposer une meilleure gestion plus rigoureuse pour donner un nouveau souffle au Valois.

Vous l’avez compris, je suis déçu d’avoir voulut investir et m’installer au Val que je croyais rural et passible, ce n’est pas le cas.

Je suis maintenant en obligation de m’installer ailleurs comme maraicher Bio pour pourvoir juste avoir le droit de travailler normalement, au Val ce n’est pas possible !

Malgré un procès gagné contre la mairie il est trop tard…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*