Papillon, mon âne, tu dois partir…

Début septembre 2010 des voisins m’ont donnés un âne, il s’appelle « Papillon ».
Nous sommes en octobre 2010, l’hiver arrive, il est parfois rude car il n’est pas rare que la température soit en dessous de zéro degrés pendant de longs jours.
Il n’est pas envisageable pour le moment d’espérer obtenir une autorisation pour faire un abris et donc pouvoir le garder.
La raison de cette séparation ne résulte que dans l’opposition de la mairie qui s’acharne systématiquement à refuser toutes demandes de ma part.

Lire la suite →