Le bio qui monte, le bio à la une, le bio une filière en pleine expansion.

STOP

Les titres sont nombreux partout dans les journaux, de la com rien que de la communication.

Mais pourquoi ne pas commencer par le  commencement.

Pour faire du Bio il faut des terres, les légumes ne poussent pas dans les frigos des supermarchés !

Actuellement on fait du bio avec de la communication, mais les chiffres sur la disparition des agriculteurs sont catastrophique.

En 2009 la profession a eu 600 suicidés, c’est 2 agriculteurs mort par jour.

Un agriculteur travaille 60 heures par semaine au minimum et travaille le dimanche pour moins de 1200 euros net par mois. Il n’a aucune reconnaissance de son travail et on l’oblige à vendre à perte.

Oui 2 agriculteurs suicidés par jour, et la presse nous dit que le bio c’est formidable !

Je viens de lire dans un journal :

• Un enfant sur trois a déjà eu un repas avec des produits biologiques,
• 75% des parents des enfants qui n’en ont jamais eu le souhaiteraient,
• 45% des Français se disent intéressés par des repas bio au restaurant,
• 41% des actifs par des produits bio dans leur restaurant d’entreprise,
• 37% des actifs par des produits bio dans les distributeurs automatiques sur
leur lieu de travail.

En Provence Verte nous n’avons même pas 100m2 par d’habitant de culture maraichère, c’est votre affaire pas seulement celle des agriculteurs.

Mais alors d’ou viennent ces produits pour faire ces statistiques bon pour le moral. De France, vous êtes certain ?

Oui le bio peut se développer, oui c’est une nouvelle source de croissance.

Mais commençons par avoir des terres fertiles et installons des agriculteurs, le manque est énorme pour fournir la demande du Bio.

Terres fertiles, oups moins de de 100M2 de terre de culture maraichère disponible par d’habitant  en Provence Verte.

Mais et le grenelle de l’environnement et ce bon Nicolas Hulot avec la taxe carbone, alors faux ? A votre avis ?

Les plus actifs dans les terres fertiles sont sur ce forum (en région PACA) c’est l’affaire de tous et il y a urgence avant qu’il ne soit trop tard.

Devenez écocitoyen, soyez actif près de chez vous pour laisser quelques choses à vos enfants, participez à ce forum du CDTF comité de défense des terres fertiles

Quand les dernières terres fertiles seront construites, alors seulement vous prendrez conscience que l’argent ne se mange pas.

Thierry FRANCOIS


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.